Fond d'écran

Verdon
"Tom et je ris"
Copyright Pehuen Grotti

GMHM

14 févr. 2012

Une journée parfaite



Tout commence par un beau but il y a trois jours. Partis avec Rob Revest et Tof Moulinos pour la mythique cascade du vallon du Couleau, un petit retard de 10 minutes nous sanctionne... Nous venons d'apercevoir la cascade et avec elle une cordée qui nous devance. Les boules! Levés à 5 heures du mat... Echec! On prend pas le risque de grimper derrière eux.

En renard on laisse le matos caché et on se rencarde pour y retourner deux jours plus tard. Cette fois-ci on se lève (encore plus!) tôt. 

Réveillés?? 
La cascade nous accueille donc ce lundi, seule! L'ambiance est là et ne va pas nous quitter. Toute la journée à se marrer, prendre le temps de grimper, sans stress. Seulement profiter de la glace, avec le privilège de grimper en compagnie de l'auteur de ce chef d'oeuvre, 14 ans jour pour jour après l'ouverture! Je m'y lance, un rayon de soleil me lèche pendant le mixte, les stalactites s'illuminent. Ca fait quelque chose de grimper ici...






C'est grand!

Je fais une grande longueur jusqu'à une petite grotte de glace. Le mixte (5c/6a en grimpant avec les mains) s'enchaine avec un réta glacé sur un stalactite fragile, puis un raide mur de glace. Le réta dans des choux fleurs déversants me laissera un souvenir ému! J'arrive au relais bien rousté. Quelle longueur anthologique!

Rob, avec encore toutes ses dents!!

Héhé!

Rob me rejoint mais son nomic vient se loger pleine face pendant une belle zipette dans le dernier mur. Résultat : une dent cassée et un sourire ravageur qui vient d'en prendre un coup... C'est pas grave ça fait truand!


Moulinos ferme la marche, toujours à bloc. 15 ans après, les mêmes délires. Sans les pieds sur le poster mythique!

Historique!
Vous noterez les missiles air sol, cratérisés loin derrière! Il y a deux jours, ils n'y étaient pas. Oups...
 La suivante est plus cool, entre pas de bloc sur les rétas et bons repos, on serpente dans ces structures hallucinantes.


St Christophe flotte entre les cumulus... Manque plus qu'une auréole et c'est le paradis!



On avait prévu de se diviser la cascade avec deux longueurs chacun... Je peux en faire encore une?? S'il vous plait!!

Une première longueur un peu dure??! Elle a laissé des traces!
 Je me lance dans le mur suivant pour une longueur machiavélique de 55 mètres. La première partie est raide et des grosses éclaboussures de glace la rende presque déversante! La glace est très sèche est cassante, il faut tapoter pour faire son trou. J'adore! Une envolée magnifique qui nous amène au pied du tube.

"Avant t'as la sang qui bout.... Après t'as le bout qui sent!!"
 Moulinos s'envoie dans le mixte du haut. Les conditions très fournies rendent cette longueur bien moins soutenue qu'à l'accoutumée. Mais quel bonheur! Le gaz se creuse, l'ambiance est géniale.



 La glace ressemble à du verre, suspendus en plein vide on progresse dans les dernières longueurs. Derrière nous l'abîme semble nous appeler. Dire que des gens font des trucs comme ça sans corde. Brr! Ca fait froid dans le dos. On a plus l'impression d'être dans le Verdon qu'en cascade!





Real top! Trop contents d'être ici, entre potes. Une journée magique. Merci M. Moulin pour cet honneur. Merci à Robin "Broken Tooth" Revest. C'était un beau moment!



Visiblement satisfait!!

Le cadeau inespéré en retirant la dernière broche.
Un petit gezer désaltérant que je m'empresse de téter gloutonnement!


3 commentaires:

  1. Bande de crevard ... vous avez laissé qu'une longeur à Broken Tooth ? pauvre garçon ...

    RépondreSupprimer